Purificateur d’air Mi Air 3H 23853 de Xiaomi : test et avis

Toujours en tant que passionné par la qualité de l’air, je me suis penché sur le Xiaomi Mi Air 3H, un purificateur d’air qui promet une atmosphère intérieure plus saine. L’importance d’un air pur n’est plus à démontrer pour la santé. C’est ainsi que j’ai voulu tester cet appareil.

Équipé d’une technologie avancée et de fonctionnalités intelligentes, le Mi Air 3H s’affiche comme un allié de taille face aux impuretés environnementales. Son design moderne, son efficacité prétendue et son bon rapport qualité-prix ont attiré mon attention.

Découvrons ensemble, à travers cet essai exhaustif, si le Xiaomi Mi Air 3H tient ses promesses et mérite sa place dans nos maisons. À la clé, une meilleure qualité de l’air pour nous et nos proches, et peut-être enfin un soulagement pour mes allergies incessantes.

Présentation du Mi Air 3H 23853 de Xiaomi 

Le Xiaomi Mi Air 3H est un purificateur d’air novateur qui allie technologie de pointe et confort d’utilisation. En effet, équipé d’un capteur de particules laser haute précision, il analyse l’air en temps réel pour en améliorer la qualité. Sans oublier son écran tactile OLED qui assure une interaction simplifiée et moderne.

Ensuite, grâce aux modes auto, veille, et manuel, il s’adapte à toutes les situations. Sa commande vocale et son application mobile ajoutent une commodité sans précédent, car il permet de contrôler l’appareil à distance pour une gestion sans tracas de votre environnement intérieur. En somme, ce Mi Air 3H blanc se présente comme un véritable allié pour un air intérieur sain et agréable. C’est pourquoi nous allons voir en détail pourquoi il est si performant. 

Caractéristiques globale du purificateur d’air Xiaomi Mi Air 3H

  • Système de filtration : Filtration à 3 couches
    • Préfiltre
    • Filtre HEPA NanoProtect 
    • Filtre à charbon actif
  • Dimensions : 24 x 24 x 52 cm
  • Poids : 5 kg
  • Zone de couverture maximale et CADR : jusqu’à de 45 m² (380 m³/h)
  • Nombre de vitesse de ventilation : 6 (3 vitesses + veille, auto et favori)
  • Indicateur de remplacement du filtre : Oui
  • Tension nominale : 100-240V ~ 60 Hz
  • Puissance maximale : 38W
  • Longueur du cordon d’alimentation : 1,8 m
  • Niveau sonore : 32 – 65 dB
  • Certification : CARB (sans ozone)
  • Garantie : 2 ans

Performance du MI AIR 3H

La triple couche de filtration

Le purificateur d’air Xiaomi Mi Air 3H déploie une performance de filtration notable, grâce à son filtre 3-en-1 True HEPA, inclus avec l’appareil. Ce dernier, doté d’une conception cylindrique intégrée à 360°, assure une purification optimale.

La première couche (préfiltre) élimine efficacement les cheveux, la poussière, les fibres de coton et autres grosses particules. C’est une première étape cruciale pour assurer un air plus sain.

La deuxième couche se compose d’un filtre True HEPA de classe 13. Ce filtre est censé être impitoyable avec les bactéries, les poussières, les particules PM2,5 et le pollen jusqu’à 0,3 micron, car il élimine 99,97% de ces intrus. 
La dernière couche, un filtre à charbon actif, se charge d’absorber le formaldéhyde, les composés organiques volatils (COV) et autres gaz nocifs. Elle joue un rôle essentiel pour assurer un environnement sain et agréable.

À noter qu’en plus du filtre par défaut fourni, il est possible d’acheter un filtre anti-formaldéhyde S1 et un filtre antibactérien. D’après Xiaomi, ces filtres supplémentaires offrent une possibilité d’ajustement en fonction des besoins spécifiques. Mais personnellement, je ne les ai pas testés. 
Autre fait important à noter, le filtre de cet appareil est compatible avec les versions plus anciennes du purificateur d’air Xiaomi, ce qui peut être intéressant pour les utilisateurs de longue date de la marque.

Le test de performance

Le purificateur d’air Xiaomi Mi Air 3H est un appareil conçu pour les moyennes et grandes pièces. Prenons l’exemple d’une pièce de 30 m2 avec un air très pollué. Ici, l’appareil a amélioré la qualité de l’air de 95 % en 60 min, abaissant l’Indice de Qualité de l’Air (IQA) de 125 à 6. Plus impressionnant encore, en seulement 30 minutes, le Mi Air 3H a réussi à amener l’AQI à 12, prouvant ainsi son efficacité remarquable et rapide.

Pour le 2e test, j’ai choisi une grande pièce de 45 m² en plein centre-ville lors d’un pic de pollution. Ici le Mi Air 3H a amélioré la qualité de l’air de 90 % en 60 min, soit une baisse du IQA de 114 à 15.

Ces tests montrent que le purificateur d’air Xiaomi Mi Air 3H, par sa performance de filtration exceptionnelle, s’annonce comme un allié de taille pour bien purifier l’air. 

Les performances du CADR 

Conçu pour purifier l’air des pièces allant jusqu’à 45 m², cet appareil est idéal pour de grands espaces comme les salons ou les chambres spacieuses. Toutefois, il n’en reste pas moins efficace dans des pièces plus petites, grâce notamment à son mode manuel qui facilite son réglage.

Mais ce n’est pas tout, car l’appareil est doté d’un nouveau système de conduits d’air puissant, capable de délivrer 6330 litres d’air purifié par minute. Ce qui représente un CADR (Clean Air Delivery Rate) de 380 m³/h. C’est un chiffre correct pour rapport qualité-prix qu’il propose.

Un purificateur d’air économe en énergie

En matière d’économie d’énergie, le Mi Air 3H se démarque grâce à son moteur à courant continu sans balais haute performance. Sa consommation d’énergie s’avère relativement faible, ne consommant que 38 W en mode turbo et 2W en mode veille.

Par exemple, la consommation énergétique du purificateur n’excède pas 0,4 kWh par jour (0,038 le KWh). C’est presque autant qu’une ampoule basse consommation de 40W ! Ainsi, le purificateur d’air Mi Air 3H permet de purifier l’air sans peser lourdement sur votre facture d’électricité.

Un brin trop bruyant

Concernant le niveau sonore, il convient de noter que le Mi Air 3H peut être relativement bruyant, avec un niveau de bruit variant de 32 à 65 dB. En mode maximum, le bruit peut être assez élevé, ce qui peut être gênant pour certains utilisateurs. Toutefois, il est possible de programmer le purificateur pour ne pas dépasser un certain niveau de bruit. Mais il pourrait nécessiter un peu plus de temps pour purifier l’espace. En mode nuit, le niveau sonore est à peine perceptible la majeure partie du temps (32-35 dB). Néanmoins, d’autres marques concurrentes font bien mieux en descendant sous la barre des 20 dB en mode nuit.  

Les fonctionnalités du MI AIR 3H

Capteur de particule laser à haute précision

Au cœur du Xiaomi Mi Air 3H se trouve le capteur de qualité d’air. Ce dernier se révèle être un capteur de particules laser à haute précision situé à l’arrière de l’appareil. Sa mission est cruciale : détecter en temps réel la quantité de poussières présente dans l’air, mais aussi certaines fumées et composés organiques volatils. En conséquence, la qualité de l’air intérieur est continuellement surveillée et affichée en temps réel, tant sur l’écran de l’appareil que sur l’application Mi Home. 

Écran tactile OLED

Un doigt sur l'écran tactile OLED du Mi Air 3H

L’écran OLED tactile du purificateur d’air Mi Air 3H est bien plus qu’un simple affichage. En effet, il présente le taux de particules PM2.5 en temps réel et se double d’un indicateur lumineux qui varie de couleur en fonction de la qualité de l’air. 

  • Vert pour une qualité d’air bonne (taux de PM2.5 entre 0 et 75)
  • Orange lorsque l’air est modéré (taux de PM2.5 entre 76 et 150)
  • Rouge lorsque la quantité de particules PM2.5 dépasse 150. 

Commande vocale et application mobile

Grâce à l’intégration avec Google Home et Alexa, le Mi Air 3H peut être contrôlé vocalement, une option qui facilite grandement son usage au quotidien. De plus, l’application Mi Home, disponible sur Android et iOS, offre une multitude d’options avancées pour un contrôle complet du purificateur d’air.
En revanche, je mets une note négative sur le type de connectivité qui est seulement possible en Wifi 2,4 Ghz. Mais également par l’absence de télécommande, vous êtes dépendante de l’application pour utiliser toutes les fonctionnalités du purificateur. 

Mode auto

Le mode auto du Mi Air 3H est une fonctionnalité très pratique qui s’appuie sur le capteur de qualité d’air intelligent. En effet, quand le mode auto est activé, le purificateur d’air ajuste automatiquement la vitesse du ventilateur en fonction de la qualité d’air actuelle dans la pièce. C’est une fonctionnalité idéale pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête. 

Mode veille

Le mode veille est particulièrement adapté pour une utilisation nocturne dans la chambre. Quand vous activez ce mode, l’appareil produit un bruit ultra-faible pour un environnement de sommeil confortable. Néanmoins, l’affichage reste allumé. Pour l’éteindre, il est possible de passer par l’application ou d’appuyer sur le bouton situé à l’arrière de l’appareil. 

Mode Favori (manuel)

Le mode Favori, ou mode manuel est une fonctionnalité innovante qui permet d’ajuster manuellement la vitesse du ventilateur grâce à un curseur intégré à l’application. Ce mode offre la liberté de choisir la vitesse du ventilateur selon vos préférences et peut s’avérer particulièrement utile dans les petites pièces où l’appareil peut être ajusté en fonction des dimensions de la pièce.

Mode parental

Le mode parental est conçu pour protéger le purificateur d’air contre les manipulations accidentelles des enfants. Ce mode désactive toutes les actions liées au bouton de contrôle situé sur l’écran. En revanche, ce mode ne peut être activé que via l’application Mi Home.

Notre avis final sur le purificateur Mi Air 3H de Xiaomi

Pour conclure, je dois dire que ce purificateur a su se distinguer de la masse. Son apparence épurée, minimaliste et moderne s’harmonise facilement avec n’importe quel intérieur. Il est aussi astucieux qu’efficace, grâce à son capteur intelligent et son mode automatique, il a su rendre l’air de ma maison plus pur, contribuant à mon bien-être quotidien.

Ensuite, l’application Xiaomi, riche et intuitive, m’a permis de garder le contrôle à distance sur la qualité de l’air et de programmer des scènes pour un fonctionnement optimal et adapté à mon rythme de vie. Sans oublier le mode nuit qui, bien que légèrement audible, s’est avéré être un allié discret pour purifier l’air pendant mon sommeil.

Certes, le Mi Air 3H n’est pas parfait, car son bruit de fonctionnement peut être dérangeant, surtout dans le calme de la journée. De plus, le point le plus critique serait sans doute sa connectivité Wi-Fi limitée à 2,4 GHz. C’est dommage, car ça complique la connectivité avec l’application. 

Malgré ces quelques bémols, je dois dire que ce purificateur d’air a su conquérir ma confiance et mériterait d’être recommandé. Son efficacité, son autonomie, son design et son excellent rapport qualité-prix en font un choix judicieux pour tous ceux qui, comme moi, sont à la recherche d’un air plus sain. Alors, si vous souhaitez respirer un air plus pur sans compromettre votre confort ou votre tranquillité, je vous invite à considérer le Mi Air 3H comme une option sérieuse.

Si vous êtes toujours hésitant, n’hésitez pas à consulter notre avis sur le test du Levoit Core 300S.

Laisser un commentaire