Détecteur de qualité de l’air Airthings Wave Plus : Test et avis

L’Airthings Wave Plus n’est pas qu’un simple gadget parmi tant d’autres sur le marché. En réalité, c’est un moniteur de qualité de l’air intérieur qui pourrait bien bouleverser votre manière de percevoir l’environnement de votre maison. Imaginez un instant : un appareil qui, d’un simple regard, vous offre une vision précise de l’air que vous respirez chaque jour. Que ce soit la température, l’humidité, les particules ou même les composés organiques volatils, le Wave Plus est conçu pour vous informer. Dans ce test, nous allons explorer en détail ses fonctionnalités, son rapport qualité-prix et, surtout, son efficacité. Alors, si vous envisagez d’investir dans un détecteur de qualité d’air, restez avec nous. Vous pourriez être étonné de découvrir ce que cet appareil peut vous offrir.

Les caractéristiques du détecteur de qualité de l’air Airthings Wave Plus 2911

  • Capteurs : Radon, CO2, COV, température, humidité et pression atmosphérique
  • Alimentation : 2 piles alcalines AA
  • Indicateur visuel : Anneau lumineux rouge/jaune/vert
  • Autonomie :
    • Bluetooth : 16 mois
    • SmartLink (Hub) : 18 mois
  • Support : Fixation au mur
  • Application mobile : Airthings (iOS et Android)
  • Connexion sans fil : Bluetooth ou Airthings SmartLink
  • Dimensions hors tout : 18,5 (l) x 10 (L) x 8 (h) cm

Mon expérience avec le Airthings Wave Plus

Dès la première utilisation du Airthings Wave Plus, j’ai été impressionné par sa capacité à fournir des informations détaillées sur six facteurs essentiels de la qualité de l’air intérieur : les COV totaux (composés organiques volatils), l’humidité, la température, le dioxyde de carbone (CO2), la pression atmosphérique et le radon.

Les différents capteurs en action

Le moniteur ne mesure pas les particules, donc il n’a pas de lecture PM 2.5 ou PM 10. Cependant, il est capable de détecter des niveaux élevés de radon, un gaz radioactif naturellement présent dans le sol. Le Wave Plus utilise une chambre de diffusion passive pour mesurer le radon et peut détecter des concentrations allant de 0 à 9999 Bq/m3. Par contre, d’après le fabricant il détecte les COV mais je n’ai pas beaucoup d’informations sur les types de composés organiques volatils détectés. Donc je reste un peu sceptique sur ce point.

Utilisation au quotidien

Au quotidien, le Wave Plus est discret et s’intègre parfaitement à n’importe quelle pièce. Sa taille est similaire à celle d’un détecteur de fumée. Il est facile à installer, que ce soit sur un mur ou une étagère, grâce à sa plaque magnétique détachable. Une caractéristique intéressante est la possibilité de passer la main devant l’appareil pour obtenir une indication visuelle de la qualité de l’air grâce à un anneau LED RGB. Grâce à sa connectivité Bluetooth, l’appareil se synchronise facilement avec l’application mobile Airthings, offrant un accès instantané à toutes les données et mesures. Pour information, cette application est disponible sur Android et IOS. 

Autonomie

L’autonomie de 16 mois en mode Bluetooth est impressionnante pour un appareil de cette envergure. Même après un mois d’utilisation, l’icône de la batterie sur l’application indique toujours 100 %. C’est en grande partie grâce au nouveau capteur CO2 Senseair Sunrise, qui est ultra-basse consommation.

Rapport qualité-prix

Le Airthings Wave Plus est vendu à moins de 230 €, ce qui peut sembler élevé pour certains. De mon point de vue, je trouve que c’est un peu cher pour un capteur de qualité de l’air qui ne détecte pas les particules fines PM 2,5 et PM10. Mais compte tenu de ses fonctionnalités avancées et de la qualité des informations fournies, je trouve que c’est un investissement intéressant pour quiconque souhaite surveiller et améliorer la qualité de l’air intérieur de son domicile.

Mon avis final sur le détecteur de qualité de l’air Airthings Wave Plus

Après avoir passé du temps avec le Airthings Wave Plus, je suis plutôt satisfait. Ce n’est pas tous les jours que l’on tombe sur un appareil connecté aussi complet et fiable pour surveiller la qualité de l’air intérieur. Bon même si, j’avoue que c’est un comble de ne pas pouvoir détecter les particules fines (PM 2,5/10). N’empêche que c’est un appareil intéressant, surtout si vous tenez à votre santé et à celle de vos proches. Les informations qu’il fournit sont essentielles pour comprendre et améliorer l’environnement dans lequel nous vivons. Et soyons honnêtes, le prix est un petit investissement pour une tranquillité d’esprit aussi grande. Si vous êtes à la recherche d’un moyen efficace de surveiller et d’améliorer la qualité de l’air chez vous, ne cherchez pas plus loin. 

Laisser un commentaire