Capteur de qualité de l’air Temtop M2000 : Test et avis

Lecapteur de qualité de l’air Temtop M2000 s’est rapidement imposé comme un incontournable pour tous ceux soucieux de la qualité de l’air intérieur. Vivant avec des allergies au pollen et aux acariens, j’ai toujours eu la curiosité de voir le niveau de pollution dans ma maison pour m’aider dans mon quotidien. Face à la multitude de moniteurs disponibles sur le marché, le choix peut vite devenir un casse-tête. Alors, ce capteur de qualité est-il vraiment à la hauteur de sa réputation ? Mon expérience avec le Temtop M2000 pourrait bien vous surprendre et éclairer votre choix. Dans les prochaines lignes, je vous dévoile mon test complet et sans détours.

Les caractéristiques du détecteur de qualité de l’air Temtop M2000

  • Mode d’affichage : écran LCD couleur TFT
  • Dimensions hors tout : 22,4 (l) 7,3 (L) x 3,7 (P) cm
  • Alimentation : Batterie 2200 mAh
  • Tension de la batterie : 3.7VDC
  • Tension de sortie : DC5V Courant de sortie : 1A
  • Plage de température : 0-50 ℃
  • Plage d’humidité : 0-90 % RH
  • Condition de pression atmosphérique : 1 atm
  • Dioxyde de carbone (CO2) :
    • Capteur : infrarouge non dispersif (NDIR)
    • Plage de mesure : 0-5000 ppm
    • Résolution : 1 ppm
    • Précision : ± (50 ppm + 5 % de lecture)
  • Indice de mesure PM2.5/10 :
    • Plage de mesure : 0-999ug/m³
    • Résolution : 0.1ug/m³
    • Capteur : laser PM
  • Formaldéhyde (HCHO) :
    • Résolution : 0.01ug/m³

Mon expérience avec le capteur de qualité de l’air Temtop M2000

Les différents capteurs de détection

En utilisant le Temtop M2000, j’ai été impressionné par la précision et la gamme de ses capteurs. Contrairement au Temtop P600, qui se débrouille déjà bien dans la détection de particules fines, le M2000 va plus loin avec son capteur infrarouge non dispersif pour le CO2. Cette capacité à détecter le CO2 est particulièrement utile dans les environnements intérieurs où la ventilation est un souci.. Le capteur laser PM pour les particules PM2.5/10 m’a alerté des jours à risque, notamment lors des activités ménagères. De plus, le M2000 possède un capteur pour la mesure du formaldéhyde (HCHO). Par contre, j’ai remarqué que parfois, la mesure du HCHO peut prendre un peu plus de temps que les autres capteurs pour stabiliser la lecture. Maintenant, à voir si les mesures restent fiables. 

Expérience utilisateur au quotidien

L’écran LCD couleur TFT du M2000 est un régal pour les yeux, avec des indications claires et une navigation intuitive. Son format compact facilite son transport d’une pièce à l’autre, me permettant de vérifier la qualité de l’air en différents points. Néanmoins, j’aurais apprécié une interface un peu plus interactive, surtout pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec les diverses mesures affichées. De plus il est assez volumineux ce rend la maniabilité pas toujours agréable.

Autonomie

L’autonomie du Temtop M2000 semble assez correcte. Grâce à sa batterie de 3000 mAh, je n’ai pas eu à me soucier de le recharger régulièrement. Il a tenu environ 6h d’utilisation intensive. D’après la notice, la batterie peut tenir 6 à 8h en utilisation prolongée. De ce fait, pour l’instant, elle semble confirmer ce qu’indique le fabricant. À voir avec le temps et l’usure si son autonomie ne diminue pas trop vite. Enfin, je remarque que la batterie n’est pas amovible.

Export des données via le câble USB

Le capteur de qualité de l’air Temtop M2000 se démarque par sa capacité à exporter facilement les données récoltées. Après avoir accumulé des données pendant plusieurs jours, j’ai décidé de les transférer sur mon ordinateur via le câble USB fourni. La procédure était simple et intuitive.

Comparativement au P600, le M2000 présente un avantage notable en matière d’exportation des données. Tandis que le P600 offre une excellente interface utilisateur pour consulter les informations sur son écran, le M2000 va plus loin en permettant une analyse plus approfondie sur une plateforme externe. Ce point est particulièrement appréciable pour ceux qui souhaitent conserver un historique de leurs mesures ou les partager avec des professionnels.

Rapport qualité-prix

Si l’on considère le coût d’environ 160 € soit 100 de plus que le P600, le Temtop M2000 pourrait sembler onéreux pour certains. Toutefois, après avoir expérimenté ses fonctionnalités, son prix est sans doute justifié par le détecteur de CO² et le capteur de formaldéhyde que ne possède pas le Temtop P600. Maintenant, je vous l’accorde qu’il existe des détecteurs moins chers sur le marché, mais ils ne proposent pas la même variété de capteurs. Je pense que le prix est peut-être un chouia trop cher surtout que je reste sceptique sur la précision du capteur de HCHO. 

Mon avis final sur le capteur de qualité de l’air Temtop M2000

Le capteur de qualité de l’air Temtop M2000 se révèle être un choix judicieux pour quiconque souhaite surveiller et améliorer la qualité de l’air intérieur. En offrant des mesures précises sur des éléments clés tels que les PM2.5/10, le CO², le formaldéhyde, ainsi que la température et l’humidité, il présente un arsenal de fonctionnalités considérable. Toutefois, en le comparant à d’autres appareils, on constate que le M2000 est avant tout destiné à ceux qui privilégient l’efficacité à la connectivité. Bien qu’il ne puisse rivaliser avec un capteur professionnel, son positionnement est idéal pour un usage semi-professionnel ou amateur éclairé. En conclusion, je le conseille vivement à ceux qui envisagent une utilisation régulière et apprécient la robustesse et la fiabilité. Cependant, pour une utilisation occasionnelle, son investissement mérite réflexion.

2 réflexions au sujet de “Capteur de qualité de l’air Temtop M2000 : Test et avis”

    • Bonjour,

      Normalement, ce genre de capteur est pour un usage en intérieur. Pour l’extérieur, il serait plus judicieux de se renseigner sur les mesures de qualité de l’air de la ville où vous êtes.

      Répondre

Laisser un commentaire